SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Des agents de Pointe-Noire formés à la communication

Par JDB source adiac-congo.com - 10/11/2017

La formation a porté essentiellement sur la communication des structures et des évènements culturels

 

L’affilié national ARTerial Network (réseau dynamique de la société civile œuvrant pour la promotion de la culture en Afrique) a organisé, du 7 au 8 novembre au Centre culturel Jean-Baptiste-Tati-Loutard, un atelier en faveur du personnel du secteur culturel.

La formation a porté essentiellement sur la communication des structures et des évènements culturels. Destinée à renforcer les capacités des participants et les rendre plus dynamiques et efficaces dans la conception et la réalisation des projets, l’activité a réuni les membres d’ARTerial Network Congo (promoteurs et animateurs culturels, artistes et autres), des étudiants ainsi que des agents de la direction départementale du Patrimoine et archives ainsi que de la direction départementale des Arts et lettres. L’implication des agents de l’État dans cette formation devrait leur permettre non seulement d’être plus outillés en matière de communication mais aussi de parler le même langage que les acteurs sur le terrain. Car d’après Pierre Claver Mabiala, directeur de l’Espace Yaro et président d’ARTerial Network Congo, «il y a très souvent des décalages entre les deux parties».

Spécificités de la communication pour les organisations et événements culturels, les dossiers et supports de présentation et vente de spectacles, le dossier de communication, les différents supports et canaux de communication, la communication audiovisuelle sont, entre autres, les sous thèmes qui ont été développés au cours de la formation. Des professionnels, à savoir Pierre Claver Mabiala, Fabienne Bidou, directrice de l’Institut français du Congo (IFC) Pointe-Noire et Béril Nzila, directeur de communication du festival Ici C l’Afrique de Brazzaville, ont animé cet atelier.

Les participants ont pu acquérir des connaissances sur des notions telles que le plan de communication, les stratégies de communication, l’analyse par la méthode FFOM (Forces, faiblesses, opportunités et menaces). Pendant les séances pratiques, les participants ont pu se rendre compte que, pour le cas du Congo, la situation dans le domaine de la culture et des arts est peu favorable (manque d’espace d’expression, de soutien et d’accompagnement de l’État, d’intérêt du public, d’application de certaines dispositions …).

 


© Droits reservés
Des mesures d’accompagnement de la loi sur l’orientation culturelle

L’initiative a été louée particulièrement par les agents de l’État, en l’occurrence Constant Balou Moutou, chef de service des musées, monuments et sites touristiques de la direction départementale du Patrimoine, et Farel Manongo de la direction départementale des Arts et Lettres. Ils ont, par ailleurs, souhaité la mise en place des mesures d’accompagnement de la loi sur l’orientation culturelle. «Ces initiatives doivent être encouragées pour renforcer nos capacités. Cela manque dans nos administrations. Nous souhaitons que l’État mette en place des textes d’accompagnement pour renforcer la loi de l’orientation culturelle qui existe depuis 2010 mais qui n’est pas encore vraiment appliquée. Si notre ministère pouvait mettre en place cette base juridique, cela serait une bonne chose aussi bien pour ses agents que pour les artistes et autres acteurs culturels.

Pour ce qui nous concerne, nous allons travailler avec ARTerial pour mettre en place des projets devant contribuer au développement économique du pays», a dit Constant Balou Moutou. «Cette formation m’a ouvert les yeux sur certains aspects que je ne maîtrisais pas. Cela a rehaussé le niveau de mes connaissances. Nous souhaitons qu’ARTerial Network Congo multiplie ce genre de formation»
, a confié Farel Manongo. Les jeunes Stein-Sture Loubassou, étudiant et entrepreneur, et Prophat Bouela, futur animateur de la Maison communautaire de Djeno qui ouvrira ses portes dans les jours à venir, ont aussi estimé que cette formation est tombée à point nommé et leur permet d’être efficaces et dynamiques sur le terrain.
 
MOTS CLES :  Pointe Noire   Communication   Agents   Formation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués