DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

L’écrivain congolais Alain Mabanckou: “Trente ans de dictature, cela suffit”

Par Russel Morley Moussala - 30/10/2017

Par Russel Morley Moussala

 

L’écrivain Alain Mabanckou appelle sur TV5 à la fin des dictatures ? Et bien le journal à la solde du pouvoir congolais, “les Dépêches de Brazzaville”, l’accuse de lancer « un appel au meurtre ». Audacieux….

Défenseur zélé du régime de Brazzaville, Jean-Paul Pigasse, patron du journal Les Dépêches de Brazzaville, ose tout…et n’importe quoi. Dans sa livraison du 23 octobre, ce journal s’est fendu d’un éditorial vengeur contre l’écrivain Alain Mabanckou. Lequel avait annoncé face au journaliste Patrick Simonin (TV5 Monde), depuis la Foire du livre de Francfort : [i « La fin des dictatures du bassin du Congo est proche, les signes sont annonciateurs, nous sommes dans une époque de l’apocalypse, ce ne sont que les aveugles qui ne le voient, et les sourds qui ne l’entendent pas. »,
Dictateurs de tous les pays, unissons-nous

“Les Dépêches de Brazzaville” ont entrepris de comparer l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou à …. Bernard- Henri Levy (BHL). L’éditorialiste anonyme du journal note leur « inclination meurtrière » commune, l’un au Congo-Brazzaville, où Mabanckou appelle à la fin du régime, l’autre en Libye, où BHL avait entrepris, six ans plus tôt, une parade appelant le peuple à se débarrasser de son guide, Mouammar Kadhafi. Au fond le président Sassou, nous expliquent ses partisans, serait aussi légitime que Kadhafi et ses adversaires aussi disqualifiés que l’étaient en 2011 la foule lybienne qui manifestait dans la rue.

Récipiendaire du Prix Renaudot, Alain Mabanckou combat, par sa plume et sa voix, la dictature dans le bassin du Congo. Son talent et sa notoriété, aidant. A chacune de ses apparitions médiatiques, il n’hésite pas à tirer à boulet rouge sur les régimes corrompus d’Afrique.

 


© Droits reservés
#RevolutionBassinduCongo

Théoricien de l’hashtag RevolutionBassinduCongo, Alain Mabanckou se montre très critique vis-à-vis des monarques africains qui composent l’orbe des oppresseurs des peuples du bassin du Congo. Au tableau de chasse du célèbre écrivain, on trouve les régimes réfractaires à l’alternance politique ou ceux qui ont instauré des dynasties présidentielles.

Toujours sous la plume de notre éditorialiste anonyme, on peut lire cette affirmation diffamatoire « Alain Mabanckou a lancé un appel au meurtre. » En claironnant la fin des dictatures ?
Ce à quoi l’écrivain a rétorqué sur Twitter qu’« Au Congo, appeler à la fin des dictatures est vu comme un appel au meurtre par le journal du régime en place ? »

Ces propos, mêmes évoqués sous anonymat, ont valu, à son auteur, une volée de bois vert de la part des opposants congolais, notamment sur les réseaux sociaux.

Sur TV5 Monde, l’écrivain de conclure sur la fin des dictateurs « On ne peut pas oppresser des peuples pendant des années et des années. Trente ans de dictature ça suffit, il faut passer à autre chose ».
 
MOTS CLES :  Alain Mabanckou   Dictateurs 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

A savoir

  • Auteur: Russel Morley Moussala
  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de journaldebrazza.com
  • journaldebrazza.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués