DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de la presse

Par apanews.net - 11/09/2017

Crise libyenne, transport aérien et insécurité dans le pool au menu de la presse congolaise

 

La 4e réunion du Comité de haut niveau de l’UA tenue à Brazzaville sur la crise libyenne, la nomination d’un nouveau directeur d’ « Air France KLM » pour le Congo et l’éclaircie dans le pool avec la décision de l’Etat de négocier avec le rebelle Frédéric Bintsamou sont les principaux sujets abordés ce lundi par la presse congolaise.

« 4ème Réunion du Comité de haut niveau de l’U.A : Brazzaville jette les bases d’une paix durable en Libye », titre l’hebdomadaire Le Patriote, selon qui « Le Comité de haut niveau de l’Union Africaine (UA) sur la Libye s’est réuni à Brazzaville le 9 septembre, sous l’autorité du président Denis Sassou N’Guesso. Au cours de cette rencontre, le comité a dénoncé les ingérences internationales en Libye, la cacophonie et les agendas cachés sur la question de réconciliation en Libye. »

Parlant du même sujet, le quotidien Les Dépêches de Brazzaville, sous le titre « Crise libyenne : les parties réitèrent leurs engagements pour le retour à la paix», relève qu’« au terme des travaux, les membres du comité ont exhorté les libyens à œuvrer sur la réconciliation nationale, prévue en décembre 2017 à Addis-Abeba en Ethiopie.»

Sur un tout autre sujet, l’unique quotidien du pays parle de la nomination d’un nouveau directeur d’ « Air France KLM » pour le Congo et titre : « Transport aérien : Gérard Romero, nouveau directeur d’Air France KLM pour le Congo» .

 


© Droits reservés
« En remplacement de Jean Luc Lagarrigue muté à Madascar, Gérad Romero, précédemment chef d’escale et chef de district de cette compagnie à Pointe-Noire, où il est resté en poste depuis 2015, a été nommé nouveau directeur d’Air France KLM en République du Congo », renseignent les Dépêches de Brazzaville.

Les hebdomadaires Epanza makita et Sel Piment font, pour leur part, un zoom sur l’insécurité dans le département du pool. Sous le titre « Crise dans le pool : enfin l’Etat accepte de négocier avec Ntumi », Sel Piment note que « le chef des Ninjas(Ntumi) pose un chapelet des conditions non négociables dont, entre autres, la libération des tous les prisonniers politiques, l’arrêt immédiat des bombardements et le retrait des militaires dans le pool ».

Quant à Epanza makita, il se fait l’écho du message de la présidente de la Fédération de l’opposition congolaise, Claudine Munari, qui s’exprimant sur les antennes d’une télévision étrangère s’est dit « convaincue que nous allons vers la fin de la guerre dans le pool».
 
MOTS CLES :  Crise Libyenne   Pool 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Les rythmes bantou en spectacle
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués