CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Festival de la sape : hommage à Guy Domyce Azangassoué et Lezin Mampouya

Par adiac-congo.com - 08/09/2017

À la différence des deux premières éditions qui étaient dédiées chacune à un sapeur, celle-ci a honoré deux sapeurs qui ne sont plus de ce monde

 

La troisième édition du festival de la sape a été récemment organisée par l’administrateur-maire de l’arrondissement 5 Ouenzé, Marcel Nganongo. Placée sous le thème « La sape : puissant vecteur de l’unité nationale et du vivre ensemble », cette édition qui s'est déroulée en présence du ministre de la Culture et des arts Dieudonné Moyongo a rendu hommage à Guy Domyce Azangassoué et Lezin Mampouya dit Lozano.

À la différence des deux premières éditions qui étaient dédiées chacune à un sapeur, celle-ci a honoré deux sapeurs qui ne sont plus de ce monde.

Le 28 juin 2015, l’administrateur-maire de Ouenzé lançait pour la toute première fois le festival de la sape. Cette première édition qui avait pour thème : « A travers la sape, valorisons les idéaux de paix, d’unité et de concorde nationale », était dédiée à Mayembo de Base.

La seconde édition de ce festival s'est tenue le 9 juillet 2016. Elle a rendu hommage à Bernard Rapha Bounzeki dit Afara, sous le thème : « Avec la sape, continuons à promouvoir la paix, la concorde et l’unité nationale ». Ces deux éditions avaient regroupé les sapeurs de la ville capitale et d'autres pays étrangers.

« Cette troisième édition du festival de la sape connaît une particularité qui en réalité est une innovation. Cependant, la constance est restée de mise dans la thématique. Pour ceux qui ont eu l’opportunité de participer à toutes ces éditions, ils ont dû souligner la fréquence répétitive des vocables paix, concorde, unité. Voilà pourquoi, nous persistons à dire depuis les précédentes éditions que la sape est une force motrice qui, non seulement charrie les hommes et les femmes épris d’amour et de paix vers une société sans conflit, mais aussi assure toutes les conditions de tranquillité, de gaieté, d’ambiance et de savoir-être », a indiqué Marcel Nganongo.

Il a en outre annoncé que la prochaine édition du festival qui sera dédiée à deux grands noms de la Sape, à savoir Mazouka Ma Mbongo le doyen et Gande Maleka.

Prenant la parole le ministre Dieudonné Moyongo a exhorté les sapeurs à enclencher une réflexion sur l'insertion de la dimension économique dans la sape. « Aujourd’hui, tout le monde le sait, nous sommes en train de connaître des moments difficiles au plan économique. Mais, si nous nous organisons, c’est sûr que ce phénomène va apporter quelque chose à l’économie de notre pays. Voilà pourquoi chers sapeurs, amoureux de l’élégance, je vous exhorte à partir de maintenant à mener une réflexion pour que l’aspect économique soit pris en compte dans ce phénomène », a-t-il renchéri.

 


© Droits reservés
Après l’intervention du ministre de la Culture et des arts, les sapeurs organisés au sein des mutuelles et associations, venus de quatre coins de Brazzaville, ont dandiné sur le macadam de l’avenue des Trois Martyrs. Ces sapeurs appartiennent à plusieurs organisations (mutuelle Tout est possible avec Elie Fontaine et le Raïs de la sape, association de la sapologie féminine, les Anges de la Sape, France libre de Yves Ngatsongo, la Guestapo de la sape, les Diables-rouges de la sape avec Elie Fontaine, Club sans frontière, l’Amérique n’a pas d’amis, Nino Valente le Guru de la sape, la ligue des champions de Makélékélé, 242 code ya Mboka, les collecteurs de la sape, Dynamique des sapeurs de Talangaï avec Roland Itoua, les 12 Apôtres de la sape).

L’un des temps forts de la soirée a été le passage d’individualités telles que le styliste et modéliste Eric Kanga, ainsi que Maxime Pivot, l’applaudimètre de la soirée.

Notons que le diplôme d’honneur a été remis à l’icône de la sape, Souris Cacharel, par le ministre de la Culture et des arts, accompagné des présents vestimentaires remis par l’administrateur-maire de l’arrondissement 5 Ouenzé.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Les rythmes bantou en spectacle
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués